Le questionnaire médical d’une assurance décès : comment ça marche ?

Publié le : 09 février 20214 mins de lecture

L’assurance décès est un acte de prévoyance ayant pour but d’approvisionner un fonds à un ou plusieurs acquéreurs désignés afin de leur donner la possibilité de couvrir la perte d’une part des ressources d’un ménage compte tenu d’un décès. Par conséquent, le risque est la mort du souscripteur. Ce dernier n’est pas l’assuré proprement dit car il ne recevra jamais le montant épargné.    

Le questionnaire médical de l’assurance décès, c’est quoi ?

Le questionnaire médical d’une assurance décès est un imprimé que l’assureur donne au souscripteur. Ce dernier doit le remplir complètement dans l’objectif de fournir les données relatives à son état de santé. Dans cet imprimé, il y a les questions concernant les éventuels traitements récents ou opérations subies dernièrement ainsi que l’état de santé actuel.

Cependant, il existe deux sortes de formulaires médicaux : le questionnaire médical simplifié et le questionnaire médical par pathologie ou appareil.

Le questionnaire médical simplifié est logiquement donné par la plupart des assureurs prévoyance et présente une vue d’ensemble de la santé de l’adhérent. Quant au questionnaire médical par pathologie, il n’est donné que si le dernier document signale une maladie particulière ou l’emploi d’une machine pour assister dans la vie courante, concernant un risque de santé alarmant.

Le questionnaire médical d’assurance décès pour un contrat de prévoyance

En général, le questionnaire médical consiste à évaluer le risque pour l’assurance maladie d’un contrat de prévoyance (le risque d’accident n’est pas plausible parce qu’il est impossible à envisager). Le formulaire médical implique toutes sortes d’assurance décès auxquelles une personne peut s’engager, même celle adjacente à un prêt immobilier. C’est le fonds financé par l’assurance décès de la sécurité sociale uniquement qui ne concerne pas le remplissage d’un formulaire comme celui là. 

Afin d’accorder la garantie, l’assureur veut savoir le degré de risque, une évaluation qui se résigne entre autres par le remplissage d’un questionnaire médical d’une assurance décès dès la souscription, qui peut avoir différentes formes.

Pourquoi remplir un questionnaire médical d’assurance décès ?

Le risque assuré par une garantie prévoyance est la mort du souscripteur, une circonstance comparable à un dommage dans le langage des assurances. Les assureurs qui sont des sociétés à but lucratif, la couverture d’un tiers doit présenter un profit sur le secteur économique et ne pas entraîner des pertes. Autrement dit, si le risque de décès est important, l’assurance (que ce soit une assurance décès classique ou une assurance décès toute cause) ne sera pas accordée par la compagnie d’assurance.

Le devis exact du risque de décès par l’assureur passe alors obligatoirement par le formulaire médical qui doit être rempli comme il faut en marquant toutes les données utiles et en mesure de changer la somme de la prime à payer par an.

Plan du site